Assurance Indemnités Blessures
  • Slider 1
Circuler à vélo
Aller travailler à vélo… partir en balade à la campagne entre cyclistes… la pratique du vélo n’est pas sans risque. A vélo, certains équipements sont obligatoires ou fortement recommandés : port du casque pour les adultes et les enfants, gilet jaune de sécurité... Pour circuler en toute sécurité, respectez bien le code de la route vélo et suivez nos conseils prévention.

Les équipements obligatoires pour rouler à vélo en toute sécurité


Le casque vélo, obligatoire pour les enfants, recommandé pour les adultes

Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers. Mais les cyclistes le savent bien, à vélo on est tous vulnérable face aux voitures, bus, camions et même aux piétons qui traversent sans prévenir. Même s’il reste facultatif au-delà de 12 ans, le port du casque est donc fortement recommandé pour tous les cyclistes.
 
BON A SAVOIR : Depuis le 22 mars 2017, le port du casque à vélo est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. 

La loi a rendu obligatoire depuis le 22 mars 2017 le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans conducteurs ou passagers à vélo. Selon la Sécurité routière, le casque diminue de 70 % le risque de blessure sérieuse à la tête, de 31 % le risque de blessure mineure, et de 28 % le risque de blessure au visage. 

 

A NOTER : casque obligatoire à vélo pour les enfants, attention au risque d’amende.

Une autre bonne raison de mettre un casque à vos enfants :  un adulte transportant un enfant sur son vélo ou accompagné d’un enfant à vélo de moins de 12 ans sans casque est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 375 €.  


Le gilet jaune de haute visibilité pour vélo

Le port d’un gilet jaune fluo est obligatoire de nuit à l’extérieur des villes pour tous les conducteurs ou passagers à vélo. Il est aussi recommandé de porter ce gilet de sécurité en journée quand la visibilité est mauvaise (pluie, brouillard, neige). Enfin n’oubliez pas qu’en ville, être bien visible à vélo peut parfois être salutaire, alors tant pis pour la coquetterie, adoptez le gilet jaune fluo !

Ce gilet dit « de haute visibilité » doit être homologué avec le marquage CE dessus.

L’éclairage à vélo

Un bon éclairage de votre vélo vous permet d’être bien vu des autres usagers de la route. Votre équipement doit comprendre :
. un phare avant blanc ou jaune et un phare arrière rouge.
. un réflecteur (ou catadioptre) blanc ou jaune à l’avant et un réflecteur rouge à l’arrière.
. des réflecteurs oranges fixés sur les rayons de vos roues (pour être vu latéralement).
. des réflecteurs de pédales oranges.

La sonnette d’avertissement à vélo

Tout vélo doit être équipé d’un avertisseur sonore. Cette sonnette doit pouvoir être entendue à 50 mètres au minimum.

Les équipements recommandés pour la sécurité des cyclistes


Le rétroviseur

Très pratique pour vérifier ce qui vient de l’arrière (souvent la source du danger), le rétroviseur n’est pas réservé qu’aux motards. De plus, il évite de se retourner à tout bout de champs. Pour les plus réfractaires, sachez qu’il présente un dernier avantage : il permet de se recoiffer à l’arrivée !

L’écarteur de danger

Réputé dissuasif, l’écarteur de danger oblige les automobilistes à respecter une distance de sécurité avec vous. Recommandé pour les débutants et les enfants, il permet aussi d’être bien visible de nuit. Ce manche terminé par un réflecteur rouge (côté arrière) et blanc (côté avant) se fixe à l’arrière du vélo, le plus souvent au porte-bagage.

Le porte-bagages

En ville, le porte-bagages rend bien des services. Choisissez-le d’une bonne largeur pour pouvoir y accrocher vos paquets volumineux. Pour des distances plus grandes ou pour plus de confort, vous pouvez y accrocher des sacoches qui ont en plus l’avantage de mieux répartir la charge.

Le panier

Pour faire vos courses à vélo, évitez de jouer au casse-cou en accrochant votre sac au guidon... Le panier (fixé à l’avant ou à l’arrière) reste une bonne alternative aux sacoches. Testez sa résistance car il n’est pas toujours très solide.

Le siège enfant

La réglementation pour les sièges enfant est très stricte :
. Le siège enfant doit être homologué (CE EN 14344).
. Il doit comporter des repose pieds ou un harnais.
. Pour les enfants de moins de 5 ans, un système de retenu (ceinture ou harnais) est obligatoire.
. Il est interdit de transporter un enfant dans un porte-bébé ou une écharpe.

BON A SAVOIR : les équipements conseillés pour assurer la sécurité de vos enfants à vélo.

Recommandé pour les enfants les plus intrépides ou ceux qui pratiquent le VTT, un équipement renforcé peut s’avérer utile.
. Les protections pour poignets. C’est un réflexe naturel : quand on tombe de vélo, on se rattrape en premier sur les deux mains pour amortir la chute, avec le risque de se casser le poignet. Pour prévenir les chocs, équipez vos enfants de protèges poignet.

. Les genouillères et coudières. Genoux et coudes sont aussi en première ligne en cas de chute. Pour éviter les égratignures, les genouillères et les coudières sont très efficaces. Ces équipements sont plus spécifiquement conçus pour les adeptes du skate ou du roller, mais rien ne vous empêche d’en équiper votre cycliste en herbe.


Le saviez-vous : A quel âge votre enfant peut-il circuler seul à vélo ?

La prévention routière recommande de laisser circuler votre enfant seul à vélo à partir de 12 ans. Avant cet âge, il a du mal à comprendre toute la complexité de la circulation et à prendre les bonnes décisions. Un bon conseil : faites avec lui une reconnaissance de l’itinéraire que vous l’autorisez à prendre avant de le laisser rouler seul. 


Le code de la route pour circuler à vélo


Comme tous les usagers de la route, les cyclistes doivent respecter les règles de sécurité établies par le Code de la route.

. Circulez sur la chaussée. La circulation sur le trottoir est autorisée hors agglomération à condition de rouler au pas. Elle n’est pas autorisée sur les trottoirs sauf pour les enfants de moins de 8 ans.
. Vous n’êtes pas autorisé à rouler sur une voie rapide ou une autoroute.
. Hors agglomération, circulez sur les accotements équipés d’un revêtement routier est autorisé.
. En ville, n’utilisez pas la voie réservée au bus sauf présence d’un panneau l’autorisant aux vélos.
. Maintenez une bonne distance de sécurité avec le véhicule roulant devant vous.
. Vous pouvez emprunter les zones piétonnes à condition de ne pas gêner les piétons.
. Doublez un véhicule par la gauche, sauf en cas de circulation très dense ou de bouchons où vous pouvez également le doubler par la droite.
. Vous pouvez rouler à deux cyclistes de front (uniquement de jour) mais vous devez vous rabattre en file indienne lorsqu’un véhicule s’apprête à vous doubler.
. Vous pouvez vous rabattre sur la gauche ou sur la droite avant de tourner à gauche. Vérifiez avant l’absence de véhicule derrière vous et signalez votre changement de file avec la main.


BON A SAVOIR : Quelles sont les amendes prévues en cas d’infraction routière à vélo ?

La plupart des infractions donne lieu à des amendes de 4e classe d’un montant de 135 € : usage d’un téléphone portable, refus de priorité, feu brûlé, franchissement de ligne blanche, etc. Un système de freinage non conforme vous expose à une amende de 3e classe (68 €). Un changement de direction sans indication de la main est passible d’une amende de 2e classe (35 €).



Nos conseils prévention pour améliorer votre sécurité à vélo


. Surveillez l’état de vos pneus car un pneu dégonflé adhère moins bien à la route.
. Si votre chaîne n’est pas protégée, utilisez des pinces à pantalon pour éviter qu’il ne se coince dans le pédalier ou ne se prenne dans la chaîne.
. Ne transportez pas de passager sur le porte-bagages, à l’exception des tout-petits (moins de 5 ans) dans un siège enfant.
. Circulez environ à 1 mètre du trottoir et des voitures en stationnement.
. Soyez très attentif aux portières qui s’ouvrent et aux piétons qui peuvent déboucher entre deux véhicules.
. En ville, redoublez de vigilance et observez tout ce qui se passe autour de vous car le danger vient avant tout des autres...
. Soyez attentif aux bruits : une voiture électrique fait peu de bruit comparé aux véhicules à essence par exemple.
. Interdisez-vous les écouteurs aux oreilles.
. N’utilisez pas votre téléphone portable : papoter ou conduire, il faut choisir.
. Respectez le feux rouge même si le carrefour vous paraît désert.
. Ne zigzaguez pas entre les voitures.
. Empruntez les pistes cyclables à votre disposition.
. A une intersection, ne vous placez pas trop près d’un bus ou d’un camion afin que son chauffeur vous repère bien.
. Serrez bien à droite dans les virages car vous n’êtes visible qu’au dernier moment par les véhicules qui vous suivent.
. En cas d’intempéries, augmentez votre distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède.

Accidents à vélo : l’intérêt de souscrire une assurance blessures


C’est mécanique : la pratique du vélo étant en hausse, le nombre de victimes d’accidents augmente parallèlement. Malgré tous nos conseils équipements et conduite pour assurer votre
sécurité, mieux vaut avoir pensé à toutes les éventualités avant.

Pour éviter que vos loisirs en famille aient des conséquences financières lourdes, souscrire une assurance qui vous vienne en aide en cas d’accident peut s’avérer une précaution très utile. Ainsi, grâce à une assurance blessures accidentelles, vous, votre conjoint et vos enfants serez indemnisés en cas de blessure accidentelle, et pas seulement à vélo... !

En souscrivant la garantie AvoCotés Indemnités Blessures, vous êtes couvert tout au long de l’année pour tous vos loisirs en cas de blessure accidentelle, même sans hospitalisation ni séquelles. Un capital forfaitaire (jusqu’à 12.000 € selon la blessure et la formule choisie) vous est versé pour faire face à vos dépenses imprévues et le cas échéant organiser votre convalescence. Vous bénéficiez en plus de services d’assistance personnalisée à domicile (aide-ménagère, repas à domicile, promenade de votre animal domestique, etc) en cas d’immobilisation.

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages de l’assurance AvoCotés Indemnités Blessures ? Préparez vos questions et appelez gratuitement nos conseillers par téléphone.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Découvrez nos autres offres

AvoCotés est une marque d’ADLP Assurances. Les informations que vous nous communiquez sont traitées par ADLP Assurances, responsable de traitement et titulaire de la marque AvoCotés, principalement aux fins de traitement de votre demande, d'études marketing et statistiques dans le but de vous fournir les offres les plus adaptées et pour recevoir ses meilleures offres par téléphone et/ou par courrier postal (sauf opposition de votre part) et/ou par courrier électronique (si vous l’avez expressément accepté). Pour ne pas être démarché téléphoniquement, vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel pour ne pas être démarché par téléphone par des professionnels avec lesquels vous n’avez pas de contrat en cours. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant, ainsi qu’un droit à la limitation et un droit d’opposition à leur traitement ou à leur cession à des tiers que vous pouvez exercer en Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Pour en savoir plus sur notre Politique de Données Personnelles et Cookies, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici