Assurance Indemnités Blessures
  • Slider 1
Blessure et sport

Pratiquer une activité sportive (seul à titre de loisir, en association, en club ou en fédération) comporte des risques d’accident.
Pour être couvert en cas de blessure, devez-vous souscrire une assurance pour le sport ?

D’une manière générale, quel que soit le cadre dans lequel vous pratiquez un sport (seul, en association, en club ou en fédération), si quelqu’un vous blesse, c’est l’assurance responsabilité civile de cette personne qui vous indemnisera.



Sport pratiqué seul : un contrat d’assurance est-il nécessaire ?


Maintenant, que se passe-t-il quand vous vous blessez tout seul en faisant du sport (par exemple, vous glissez sur la route et faites une chute à vélo) : vos dommages corporels sont couverts uniquement si vous avez souscrit un contrat spécifique.
Vous avez le choix entre plusieurs types de contrats.

Une assurance individuelle contre les blessures accidentelles vous garantira une indemnisation en fonction de la gravité de votre blessure, même sans hospitalisation ni séquelles.

Vous pouvez également souscrire une Garantie Accidents de la Vie (GAV) : elle couvrira les accidents graves causant une invalidité définitive (en général à partir de 5, 10 voire 30% d’invalidité).

Bon à savoir :

    Avec la garantie AvoCotés Indemnités Blessures:
    . Vous bénéficiez en plus de services d’assistance personnalisés (aide ménagère, livraison de repas, gardiennage de vos animaux) pendant votre convalescence.
    . La plupart des sports sont couverts (hors pratique à titre professionnel) : seuls les sports de combat, la plongée sous-marine et le parachutisme sont exclus.



Sport en club ou en association : faut-il souscrire un contrat d’assurance ?

Vous vous blessez pendant un entraînement (vous vous cassez une cheville au basket par exemple), le club ou l’association doit vous sensibiliser à l’intérêt de souscrire vous-même une assurance individuelle contre les blessures accidentelles.
La structure doit également vous proposer plusieurs formules que vous n’êtes pas obligé d’accepter, cette assurance n’étant pas obligatoire.

Bon à savoir :

    Les frais consécutifs à un accident sont souvent sous-évalués : séjour en établissement de rééducation et de réadaptation fonctionnelle, frais de chiropracteur et d’ostéopathe, frais de prothèse, de transport pour soins, lunettes ou prothèses endommagées (dentaires, auditives ou autres)... Le contrat collectif d’assurances de personnes souscrit par le club ou l’association est facultatif et peut se révéler insuffisant en cas d’accident lourd.

    La garantie AvoCotés Indemnités Blessures vous garantit jusqu’à 12.000 € d’indemnisation et des services d’assistance personnalisée à domicile en cas de blessure accidentelle (hors pratique à titre professionnel, sports de combat, plongée sous-marine et parachutisme)



Sport au sein d’une fédération sportive : quelle assurance couvre les risques d’accident ?

Vous vous cassez le bras lors d’un match de rugby et votre club est affilié à une fédération.
La fédération doit obligatoirement vous proposer d’adhérer au contrat collectif d’assurances de personnes qu’elle a souscrit.
Cette assurance prendra généralement en charge vos frais d’hospitalisation, de transport, l‘invalidité partielle ou totale, les pertes de revenus (versement d’indemnités journalières).

Bon à savoir :

    Les contrats collectifs souscrits par les fédérations sportives, les clubs et les associations ne couvrent qu’une personne, pour la pratique d’un seul sport, lorsque celui-ci est pratiqué dans le cadre d’une activité ou manifestation qu’ils organisent. Ces contrats ne couvrent pas la famille de l’adhérent, ni la pratique du sport à titre de loisir hors structure, ni les autres sports. Si vous pratiquez plusieurs sports, parfois hors structure ou souhaitez également protéger votre famille, il est préférable de souscrire une assurance individuelle contre les blessures accidentelles.



La compétition sportive : êtes-vous assuré contre les accidents ?

Comme dit précédemment, votre fédération doit obligatoirement vous proposer une assurance individuelle accidents contre les blessures corporelles. Mais vous avez toute liberté pour souscrire vous-même une assurance individuelle contre les blessures accidentelles. Vérifiez toutefois si la pratique de la compétition est incluse, optionnelle ou non couverte par votre contrat.


La pratique d’un sport dangereux : êtes-vous couvert par votre assurance de protection ?

Les sports dangereux sont souvent exclus des contrats d’assurance de protection classiques : boxe, arts martiaux, parachutisme, pilotage automobile, nautique ou aérien, etc.
Il est recommandé de déclarer à votre assureur cette pratique de sport extrême ou à risque : il pourra éventuellement vous proposer un avenant à votre contrat d’assurance de personne pour couvrir ce risque.

En conclusion :

Le cadre dans lequel vous pratiquez un sport (seul, en club, en association ou en fédération) est prépondérant pour connaître la prise en charge des accidents de sport. Votre prise en charge dépendra également de la personne à l’origine de la blessure : soit c’est vous-même, soit c’est une autre personne.

Dans ce contexte, la souscription d’un contrat d’assurance couvrant largement les activités sportives et permettant d’assurer toute la famille en cas de blessure, quel que soit le cadre, apporte une vraie sécurité.

Pour en savoir plus sur la garantie AvoCotés Indemnités Blessures, n’hésitez pas à contacter nos conseillers, ils répondront à vos questions.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Découvrez nos autres offres

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici