Assurance Indemnités Blessures
  • Slider 1
 verglas neige chute

Neige, verglas, feuilles mortes et pluie… Les chutes en automne et en hiver sont fréquentes.
Tout le monde est concerné... même les plus jeunes.
Avec l’âge, les risques s’accroissent et les personnes âgées sont les plus vulnérables.
Suivez nos conseils pour vous déplacer avec prudence et éviter les chutes.

Les chutes concernent tout particulièrement les personnes âgées. Ainsi, une personne sur trois parmi les plus de 65 ans chute au moins une fois par an (source : amelie.fr)

Les causes sont multiples :

  • Un état de santé fragilisé se répercute sur leur mobilité : les troubles de l’équilibre, la prise de médicaments, une masse musculaire qui a fondu, des articulations qui fonctionnent mal, une diminution de la vision ou de l’audition peuvent engendrer des chutes.
  • Le mode de vie peut également être un facteur de chutes. La pratique de la marche, de la randonnée ou du vélo sont très saines pour se maintenir en bonne santé mais les réflexes peuvent diminuer avec le grand âge.
  • L’environnement est aussi un facteur important de chutes. L’aménagement intérieur est parfois inadapté et peut entraîner des accidents (glissades dans les escaliers ou sur un tapis). A l’extérieur, les mauvaises conditions climatiques (neige, verglas, pluie) font augmenter les risques de chute.

Quelques conseils de prévention des chutes dans un environnement extérieur :

Plus particulièrement en automne et en hiver, l’environnement extérieur devient moins sûr :les feuilles mortes, la pluie, le verglas ou la neige rendent la chaussée glissante et entraînent fréquemment des chutes.

  • Sortez équipé : chaussez des bottes (de préférence) ou des chaussures à semelles crantées, portez des vêtements chauds et amples.
  • Regardez bien où vous marchez et contournez les surfaces glissantes.
  • Faites-vous accompagner si possible : vos déplacements seront plus sûrs et convenez que c’est bien plus sympathique de marcher en bavardant !
  • Adaptez votre marche : privilégiez de petits pas, ne faites pas de grandes enjambées. Ne vous mettez pas dans l’urgence, il faut marcher prudemment !
  • Empruntez uniquement les axes déblayés : les trottoirs ou les chemins déneigés.
  • Utilisez les appuis à votre portée : une rampe d’escalier, un mur, un grillage, des appuis de fenêtres, etc.
  • Si vous vous déplacez avec une canne, pensez à fixer dessus un embout spécial en caoutchouc ou, mieux encore, muni de crampons. Si vous possédez des bâtons de marche, ils constitueront de bons appuis pour garder l’équilibre. Sinon un simple caddie de courses constituera également un bon appui à l’extérieur.
  • Proscrivez les pentes et rampes lisses qui sont particulièrement glissantes.
  • Suivez la météo et évitez de sortir les jours de grand froid. Si vous devez impérativement sortir, préférez les heures chaudes de l’après-midi.
  • Si vous devez sortir après la tombée de la nuit (17h00 en hiver), empruntez exclusivement les axes bien éclairés.
  • A l’arrivée de l’automne, vérifiez auprès de votre médecin référant si votre ou vos traitements médicaux n’ont pas de conséquence sur votre métabolisme : certains médicaments empêchent les vaisseaux de se contracter pour lutter contre le froid ; d’autres ont des répercussions sur l’équilibre et la vigilance.

Chutes chez les personnes âgées : des conséquences parfois lourdes

Les chutes ont souvent des conséquences plus graves chez les personnes âgées. Elles peuvent engendrer des hématomes, plaies ou fractures. Elles ont également des effets sur le comportement : état de fatigue, peur de tomber à nouveau, diminution des activités quotidiennes, peur de sortir…

Et comme personne n’est à l’abri de faire une mauvaise chute un jour, sachez que des solutions existent pour vous aider financièrement en cas d’immobilisation momentanée.

Si les frais médicaux ou d’hospitalisation sont en général pris en charge par la Sécurité Sociale et la mutuelle santé, les coûts à votre charge pendant une convalescence peuvent être importants.

Alors il vaut mieux prévenir que guérir : en souscrivant la garantie AvoCotés Indemnités Blessures, en cas de blessure accidentelle, vous pourrez recevoir jusqu’à 12.000 € (selon la formule et le niveau de garanties choisies) pour pallier vos dépenses imprévues pendant votre convalescence. Vous pourrez également bénéficier d’un accompagnement au quotidien dans vos démarches (assistance à domicile, garde d’animaux, démarches administratives...).

Pour en savoir plus sur la garantie AvoCotés Indemnités Blessures, n’hésitez pas à contacter les conseillers d’AvoCotés, ils répondront à vos questions.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Découvrez nos autres offres

AvoCotés est une marque d’ADLP Assurances. Les informations que vous nous communiquez sont traitées par ADLP Assurances, responsable de traitement et titulaire de la marque AvoCotés, principalement aux fins de traitement de votre demande, d'études marketing et statistiques dans le but de vous fournir les offres les plus adaptées et pour recevoir ses meilleures offres par téléphone et/ou par courrier postal (sauf opposition de votre part) et/ou par courrier électronique (si vous l’avez expressément accepté). Pour ne pas être démarché téléphoniquement, vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel pour ne pas être démarché par téléphone par des professionnels avec lesquels vous n’avez pas de contrat en cours. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant, ainsi qu’un droit à la limitation et un droit d’opposition à leur traitement ou à leur cession à des tiers que vous pouvez exercer en Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Pour en savoir plus sur notre Politique de Données Personnelles et Cookies, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici