Assurance hospitalisation et indemnités journalières : comment ça marche ?

L’année 2021 a vu le nombre d’hospitalisations repartir à la hausse été riche en France. Au total, 18,6 millions de séjours ont été recensés et répartis entre les différents types d’établissements de santé existants (public, privé commercial et privé d’intérêt collectif). Chaque personne peut être concernée par l’hospitalisation, dans le cadre d’un accident ou d’une maladie.

 

Dans ce contexte, l’assurance hospitalisation devient une alliée de taille pour aider le patient à régler ses frais de santé non remboursés par la sécurité sociale. Les garanties indemnités journalières prévues dans ce type de contrat permettent en effet d’éviter d’être dans le rouge lors d’une hospitalisation.

Qu’est-ce qu’une assurance hospitalisation ?

L’assurance hospitalisation [ Lire aussi “Tout savoir sur l’assurance hospitalisation seule” ] permet de couvrir les frais liés à un séjour en établissement de santé (hôpital public ou clinique privée conventionnée). Elle a pour objectif d’aider le patient à régler les frais directs et indirects liés à son hospitalisation, notamment les frais médicaux, comme le reste à charge (ou ticket modérateur), c’est-à-dire les 20 % de la facture qui ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie. Cette partie concerne :

  • Le forfait journalier (accueil et hébergement des patients),
  • Les dépassements d’honoraires des médecins,
  • Les frais de confort (réservation d’une chambre privée, location d’une
    télévision, etc.).

 

L’assurance hospitalisation offre à son bénéficiaire une couverture spécifique au cours de la période pendant laquelle il est hospitalisé. Les services et garanties peuvent varier d’une assurance à une autre. Il est donc indispensable de lire le contrat en détail (ses conditions et exclusions) avant de souscrire à une adhésion. L’objectif étant d’opter pour une offre adaptée à sa propre situation et à ses besoins.

Les indemnités journalières,
qu’est-ce que c’est ?

Une Indemnité Journalière (ou IJ) est une somme versée pour compenser un préjudice, dont le montant est exprimé par jour.- Les sommes versées par les caisses de l’Assurance maladie et/ou par l’employeur, dans le cadre d’un arrêt de travail sont des IJ. Ce type de prestation intervient pour compenser la perte de revenus qui fait suite à l’impossibilité temporaire de travailler.

 

Le droit à percevoir ces indemnités varie selon l’activité exercée par le patient et selon certaines conditions, liées aux caisses d’affiliation. Le versement de ces revenus de substitution se déroule suite à un délai de carence, allant de 3 jours (salarié, commerçant, artisan) à 90 jours pour les professionnels libéraux.

 

Dans les contrats en cas d’hospitalisation, le montant des indemnités journalières
est forfaitaire, selon le montant choisi à la souscription. Il s’agit d’un montant journalier dont l’assuré peut bénéficier en cas d’hospitalisation supérieure à un certain nombre de jours. Par exemple, chez AvoCotés, toute hospitalisation de plus de 5 jours ouvre droit à une indemnité de 25 à 100 € par jour, et ce, dès le premier jour d’hospitalisation. Elle permet de faire face aux différents frais liés à l’hospitalisation.

Pourquoi souscrire à la garantie
indemnités journalières ?

Malgré une prise en charge importante de la part de la Sécurité sociale sur les frais d’hospitalisation, le montant du reste à charge peut être important selon les situations et la durée du séjour en milieu hospitalier. Opter pour une assurance hospitalisation avec une garantie indemnités journalières comme celle proposée par AvosCotés permet de faire face aux dépenses imprévues lors de l’hospitalisation (garde d’enfants, aide à domicile, etc.).

 

Ces garanties disponibles dans les contrats d’assurance prévoyance rendent le séjour plus confortable. Elles favorisent des conditions de rétablissement optimales pour le patient en lui permettant de se concentrer uniquement sur sa santé et peut accéder aux prestations de confort de l’établissement. Cette garantie indemnités journalières agit en complément de la mutuelle.

Tapage nocturne : quels sont les bruits punissables ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans le choix de l’assurance hospitalisation avec garantie indemnités journalières :

  • L’âge limite de souscription,
  • La rapidité des remboursements en cas d’avance des frais hospitaliers,
  • Le montant des cotisations et des indemnités journalières,
  • Les bénéficiaires de la garantie (l’assuré uniquement ou l’ensemble
    de sa famille),
  • Les options proposées dans le contrat,
  • La présence ou non d’un délai de carence suite à l’hospitalisation,
  • Le versement des indemnités journalières quelle que soit la cause de
    l’hospitalisation (accident ou maladie).

Quelles sont les démarches à
effectuer en cas d’hospitalisation ?

Lors de son arrivée à l’hôpital, le bureau des admissions de l’établissement remet au patient un bulletin de situation ou d’hospitalisation. Ce document est à conserver précieusement puisqu’il fait office d’arrêt de travail. Il doit également être envoyé à la CPAM et à l’employeur (ou au Pôle emploi) dans les 48 heures qui suivent l’admission.

 

En cas d’une souscription à une assurance hospitalisation individuelle, le patient doit également envoyer le bulletin d’hospitalisation à son assurance lors de son entrée à l’hôpital, puis envoyer un bulletin de situation tous les 15 jours si son hospitalisation se prolonge. Si l’état de santé du patient ne lui permet pas d’effectuer ces démarches par lui-même, l’hôpital (ou la clinique) dans lequel il est affecté peut s’en charger.

 

Le montant et la durée des indemnités varient en fonction du niveau de garantie souscrit.

 

À sa sortie de l’établissement de santé, le patient reçoit un bon de sortie, accompagné si besoin d’un nouvel arrêt de travail. Ces documents sont une nouvelle fois transmis à l’Assurance maladie et à l’employeur.

 

À retenir

  • En complément de la mutuelle, l’assurance hospitalisation permet de prendre en charge la partie qui n’est pas remboursée par l’Assurance maladie lors de l’hospitalisation.
  • Les indemnités journalières sont versées au patient suite à son entrée en établissement hospitalier pour l’aider à prendre en charge les différents frais directs ou indirects d’hospitalisation, sans avoir à justifier de dépenses.
  • L’assurance hospitalisation AvoCotés permet de recevoir jusqu’à 100 € par jour en cas d’hospitalisation (200 € en cas d’accident), selon la formule choisie.
Important à retenir