Assurance Capital accident
  • Slider 1
En période estivale, la baignade est incontournable pour beaucoup de vacanciers. Mais chaque année en France, les imprudences, le relâchement de la surveillance, la surestimation de ses capacités physiques, etc, sont la cause de plusieurs centaines de noyades accidentelles. Et les chiffres pour l’été 2018 sont malheureusement en hausse. AvoCotés vous donne les conseils prévention indispensables pour vous baigner en toute sécurité à la mer ou à la piscine.

Baignade en mer : nos conseils pour éviter les accidents et la noyade

AvoCotés vous délivre les précautions à prendre pour vous baigner à la plage en toute sécurité.

Les consignes avant de vous baigner à la mer

. Choisissez toujours des zones de baignade autorisées et surveillées par des maîtres-nageurs sauveteurs.
. Renseignez-vous sur les conditions de baignade en mer : la couleur du drapeau indique la présence de danger ou pas.
picto drapeau vert = baignade surveillée et absence de danger particulier.
picto drapeau orange = Baignade dangereuse mais surveillée.
picto drapeau rouge = Baignade interdite.
L’absence de drapeau signifie que la plage est non surveillée. Elle ne vous permet pas non plus de savoir quelles sont les conditions de baignade.
. Evaluez votre forme et votre niveau. Ne vous baignez pas si vous ne vous sentez pas bien. Pensez à la distance à parcourir au retour si vous décidez de nager loin du bord. Et tant pis si vous n’épatez pas vos amis par vos exploits nautiques !
. Prévenez vos proches lorsque vous partez nager.

Les précautions à prendre pour la baignade en mer avec des enfants

. Apprenez à nager à vos enfants dès le plus jeune âge (de préférence à partir de 6 ans).
. Equipez vos enfants de brassards ou de maillots de bain flottants s’ils ne savent pas nager. Privilégiez les brassards portant le marquage CE et  respectant la norme NF 13138-1.
. Surveillez en permanence vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau et quand ils se baignent, même s’ils ont pied.
. Baignez-vous en même temps qu’eux.
. Ne chahutez pas dans l’eau avec vos enfants lorsque la baignade est dangereuse.
. Ne croyez pas qu’une bouée, un matelas, un bateau protègent vos enfants de la noyade. D’autant que tous ces jouets gonflables ont tendance à se renverser facilement.

Les bons réflexes pour se baigner en mer sans danger

. N’entrez pas brutalement dans l’eau si vous vous êtes beaucoup exposé au soleil. Vous risqueriez un malaise à cause du choc thermique.
. Evitez tout comportement à risque :
- Ne buvez pas d’alcool.
- Ne vous baignez pas si vous prenez un médicament entraînant un risque de somnolence.
. Ne luttez pas contre des vagues ou un courant trop fort car vous risquez de vous épuiser. Si vous vous fatiguez, mettez-vous sur le dos pour reprendre des forces et si besoin, appelez les secours.

Vrai ou faux : faut-il vraiment attendre plusieurs heures avant de se baigner après un repas ?
C’est une croyance qui a la peau dure… Dans les faits, aucun argument valable n’interdit la baignade après un repas, c’est-à-dire pendant la période de digestion (elle peut durer jusqu’à 3 heures).
Certes le processus de digestion provoque une hausse progressive de votre température corporelle, mais cette hausse reste minime : il n’y a donc pas de risque de choc thermique. En revanche, entrez progressivement dans l’eau et mettez un peu d’eau sur votre nuque pour que votre corps refroidisse en douceur.
En conclusion, plus besoin de priver vos enfants de baignade après le déjeuner, sauf si vous voulez avoir la paix quelques heures !


Baignade à la piscine : nos conseils pour se baigner en toute sécurité

Les consignes de sécurité pour éviter les accidents de baignade à la piscine

. Soyez toujours présents quand vos enfants se baignent pour pouvoir intervenir rapidement en cas de besoin.
. Ne laissez pas vos enfants courir ou chahuter au bord du bassin car une chute peut être dangereuse.
. Ayez toujours une bouée ou une perche à portée de main pour pouvoir intervenir rapidement en cas de problème.
. Sortez de l’eau tous les jouets après la baignade pour ne pas risquer d’attirer vos enfants. De même, retirez l’échelle si vous le pouvez.
. Remettez le dispositif de sécurité de votre piscine en place après chaque baignade.


Les dispositifs de sécurité obligatoires pour les piscines privées

Depuis la loi du 1er janvier 2004 sur la sécurité des piscines privées, les piscines enterrées non closes doivent obligatoirement être équipées d’un système de sécurité pour éviter les risques de noyade. Vous avez le choix entre quatre équipements vendus dans le commerce :
. La barrière de protection : elle entoure le périmètre de la piscine et permet d’en fermer l’accès. Elle doit être conforme à la norme NF P90 306.
. La couverture de sécurité : de la bâche à la couverture rigide, il existe de nombreux modèles. Les plus sophistiqués sont même automatisés et commandables.
. L’abri de piscine : c’est un moyen de protection haut de gamme. Cet abri généralement transparent doit rendre impossible l’accès à la piscine aux enfants de moins de 5 ans lorsqu’il est fermé. Son système de fermeture doit donc être parfaitement sécurisé. L’abri bas protège le bassin des impuretés. L’abri haut permet de profiter de la piscine par tous les temps puisqu’on peut se baigner quand il est déployé. Ces types d’abri doivent être conforme à la norme NF P90 309.
. L’alarme : il en existe deux types. L’alarme immergée se déclenche en cas de chute dans l’eau ; elle implique de devoir rester à proximité du bassin pour réagir vite en cas de besoin. L’alarme périmétrique sonne dès qu’une personne entre dans la zone délimitée autour du bassin.

Si votre piscine n’est pas conforme à la loi, vous vous exposez à une amende de 45 000 €. Outre les risques que vous faites prendre à vos enfants ou petits-enfants, c’est cher payé !

Cette réglementation s’applique également aux piscines privées à usage collectif : les hôtels, les villages vacances, les campings, les gîtes, les chambres d’hôtes, les locations saisonnières doivent être équipés d’un dispositif de sécurité normalisé pour leur piscine.


La loi sur la sécurité des piscines hors sol

Les piscines hors-sol ou gonflables ne sont soumises à aucune réglementation. Néanmoins, la prudence s’impose tout autant pour éviter les risques de noyade des jeunes enfants.

. Retirez l’échelle pour rendre la piscine inaccessible après la baignade.
. Investir dans une couverture de sécurité peut être une précaution supplémentaire. Opter pour une alarme immergée ou périphérique en est une autre.
    

La réglementation dans les piscines municipales

Les règles de sécurité dans les piscines publiques sont régies par le Code du Sport. Les bassins doivent en permanence être surveillés par un maître-nageur diplômé d’état.

Pour vos tout petits, il est conseillé de les faire jouer uniquement dans le petit bassin, ce qui présente moins de risques pour eux.

Par définition, le risque zéro n’existant pas, il faut malgré tout avoir à l’esprit qu’un accident de baignade (hydrocution, noyade, chute au bord d’une piscine, plongeon dans un bassin peu profond) peut laisser des séquelles irréversibles.

Etre prévoyant permet souvent d’éviter le pire : en effet, les accidents de la vie courante (accidents domestiques, de loisir, de voiture, du travail, médicaux, etc.) touchent tout le monde (près de 11 millions chaque année) et ont des conséquences financières parfois très lourdes. Certains contrats d’assurance vous garantissent une indemnisation financière en cas d’accident entraînant une invalidité même partielle.

Par exemple, avec le contrat AvoCotés Capital Accident, vous recevez un capital forfaitaire jusqu’à 200.000 € (dans les limites et conditions fixées au contrat) pour couvrir vos dépenses et réorganiser votre vie. Vous bénéficiez également de services d’assistance (aide ménagère, garde d’enfants ou de parents, etc) pour faciliter votre retour à la maison en cas d’hospitalisation.

Vous voulez en savoir plus sur notre garantie AvoCotés Capital Accident ? Appelez gratuitement nos conseillers, ils répondront à toutes vos questions.

0805 410 001 Service et appel Gratuits du lundi au vendredi de 9h a 17h (sauf jours fériés)

AvoCotés est une marque d’ADLP Assurances. Les informations que vous nous communiquez sont traitées par ADLP Assurances, responsable de traitement et titulaire de la marque AvoCotés, principalement aux fins de traitement de votre demande, d'études marketing et statistiques dans le but de vous fournir les offres les plus adaptées et pour recevoir ses meilleures offres par téléphone et/ou par courrier postal (sauf opposition de votre part) et/ou par courrier électronique (si vous l’avez expressément accepté). Pour ne pas être démarché téléphoniquement, vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel pour ne pas être démarché par téléphone par des professionnels avec lesquels vous n’avez pas de contrat en cours. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant, ainsi qu’un droit à la limitation et un droit d’opposition à leur traitement ou à leur cession à des tiers que vous pouvez exercer en Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Pour en savoir plus sur notre Politique de Données Personnelles et Cookies, cliquez ici.

Découvrez nos autres offres

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici