Assurance Indemnités Blessures
  • Slider 1
Ski
Sur les pistes de ski, personne n’est à l’abri d’un accident.
Les conséquences financières sont parfois lourdes.
Qui est responsable en cas d’accident ?
Faut-il souscrire une assurance spécifique pour le ski ?


J’ai un accident de ski seul

En skiant sur une piste

90 % des chutes à ski sont provoquées par des skieurs qui se blessent seuls (source : Dossier familial).
Aucun skieur, même le plus chevronné, n’est à l’abri d’une faute d’inattention ou d’une mauvaise plaque de verglas.

Par exemple, vous vous cassez la jambe en faisant une chute pourtant banale. Vous devez être hospitalisé et allez devoir écourter vos vacances à la montagne… Comment éviter de perdre tout ce que vous a coûté ce séjour ?
Comment être indemnisé pour parer aux frais imprévus ?

Tout d’abord, la sécurité sociale et votre mutuelle santé vont prendre en charge tout ou partie de vos frais médicaux (radio, plâtre, hospitalisation, etc).

Pour les autres frais, l’assurance neige est une option : elle couvre les risques éventuels d’un séjour à la montagne.
En général, elle est vendue avec le forfait remontées mécaniques pour quelques euros supplémentaires par jour.
Cette assurance prend en charge les frais d’hélitreuillage, d’hospitalisation, d’opération, de recherches en montagne et parfois aussi le remboursement du matériel de ski et de la location d’appartement.

Les cartes de paiement haut de gamme (Visa Premier, Visa Infinite, Gold Mastercard, etc) comportent une garantie « neige et montagne » : cette garantie peut notamment couvrir le remboursement des forfaits et des cours de ski, les frais de recherche et de secours et le bris de matériel.
Ces cartes haut de gamme incluent également une assistance qui couvre le rapatriement et une garantie Interruption de séjour pour le remboursement de la location d’appartement et des billets de transport non utilisés.

Important :
pour être pris en charge, vous devez avoir payé ces prestations avec votre carte bancaire.

Mais il faut le savoir, un accident de ski peut générer beaucoup de frais imprévus : outre les frais de recherche et secours en montagne, frais de transport, ou annulation de séjour, il peut y avoir des frais de rééducation et réadaptation fonctionnelle, de chiropracteur et d’ostéopathe…
Une assurance contre les blessures de la vie courante a l’avantage de vous verser un capital forfaitaire que vous êtes libre d’utiliser à votre guise, pour couvrir tous types de frais.

Autre avantage : ce type de garantie vous couvre toute l’année et non uniquement pendant vos vacances, dans votre vie quotidienne et la plupart de vos activités sportives.

Par exemple, avec l’assurance AvoCotés Indemnités Blessures, vous touchez un capital forfaitaire (jusqu’à 12.000 € selon la blessure et le niveau de garantie choisi) et bénéficiez de services d’assistance personnalisée à domicile (aide-ménagère, livraison de repas, garde d’animal domestique, etc) en cas de blessure accidentelle.

BON A SAVOIR : LA STATION DE SKI DOIT ASSURER VOTRE SECURITE

Sachez-le, en cas de défaut de sécurité avéré sur les pistes, vous êtes en droit de mettre en cause la Responsabilité Civile de la station de ski. Lorsque vous achetez un forfait d’accès à un domaine skiable, la station doit assurer votre sécurité : panneaux de signalisation de dangers, filets de sécurité aux endroits dangereux, fermeture des pistes jugées dangereuses.

 

UN BON CONSEIL : COMMENT FAIRE DES ECONOMIES

Avant votre départ à la montagne, vérifiez les clauses de vos différents contrats d’assurance et de carte de paiement afin d’éviter de souscrire une assurance supplémentaire qui ne serait pas utile.
 


En utilisant un téléski ou un télésiège

L’exploitant du téléski ou du télésiège est soumis à une obligation de résultat. Si son matériel est défaillant et vous cause un accident, il doit vous indemniser. Mais si vous êtes imprudent ou ne respectez pas les règles de sécurité, il ne sera pas tenu responsable.


En skiant hors pistes

Si vous skiez hors-piste, vous êtes entièrement responsable des accidents qui peuvent arriver. Sachez que beaucoup de contrats d’assurance contre les accidents ne couvrent pas cette pratique.

 

Je suis blessé par un skieur

 Accident entre skieurs, quelle est la jurisprudence

La règle appliquée par les tribunaux se réfère au code de bonne conduite élaboré par la Fédération internationale de ski : sur une piste, en cas d’accident entre deux skieurs, le skieur situé en amont est jugé fautif s’il ne cède pas le passage à celui situé en aval.


Si le skieur responsable est identifié

 Vous êtes victime d’un accident causé par un skieur identifié : ce skieur, appelé « tiers responsable », est civilement responsable des dommages subis. La garantie Responsabilité Civile de son contrat Multirisques Habitation prendra en charge les coûts liés à votre accident.

Deux exceptions : si vous êtes percuté par un skieur, soit parce que vous faites une chute dans un passage étroit et que vous ne vous êtes pas dégagé assez vite, soit parce que vous avez fait une pause dans un endroit sans visibilité, c’est vous qui pourrez être tenu responsable de l’accident.


Si le skieur responsable n'est pas identifié

 Vous êtes victime d’un accident causé par un skieur mais il n’est pas identifié. Vous devez saisir le fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) qui pourra éventuellement vous indemniser.

 

Vous êtes responsable des blessures causées à un skieur dans les situations suivantes :

. Vous refusez la priorité à un skieur situé en aval.

. Vous perdez un ski ou un bâton et celui-ci blesse un skieur.

. Vous effectuez un dépassement dangereux.

. Vous skiez ou surfez trop vite sur une piste réservée aux débutants.

Dans tous ces cas, la garantie Responsabilité Civile de votre contrat Multirisques Habitation prendra en charge les dommages causés au skieur blessé.

UN SKIEUR AVERTI EN VAUT DEUX !

Vous l’ignorez peut-être, mais à ski votre responsabilité pénale peut être engagée dans certaines situations, notamment si votre comportement est jugé dangereux pour les autres skieurs. Si vous déclenchez une avalanche en empruntant une piste fermée, vous risquez une peine d’amende, voir même d’emprisonnement.

Pour en savoir plus sur la garantie AvoCotés Indemnités Blessures, n’hésitez pas à contacter nos conseillers, ils répondront à vos questions.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Découvrez nos autres offres

AvoCotés est une marque d’ADLP Assurances. Les informations que vous nous communiquez sont traitées par ADLP Assurances, responsable de traitement et titulaire de la marque AvoCotés, principalement aux fins de traitement de votre demande, d'études marketing et statistiques dans le but de vous fournir les offres les plus adaptées et pour recevoir ses meilleures offres par téléphone et/ou par courrier postal (sauf opposition de votre part) et/ou par courrier électronique (si vous l’avez expressément accepté). Pour ne pas être démarché téléphoniquement, vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel pour ne pas être démarché par téléphone par des professionnels avec lesquels vous n’avez pas de contrat en cours. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant, ainsi qu’un droit à la limitation et un droit d’opposition à leur traitement ou à leur cession à des tiers que vous pouvez exercer en Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Pour en savoir plus sur notre Politique de Données Personnelles et Cookies, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici