Assurance Protection juridique
  • Slider 1
Canicule et fortes chaleurs : comment protéger les seniors
Avec le réchauffement climatique, chaque saison estivale s’accompagne en France d’épisodes caniculaires de plus en plus nombreux et de plus en plus extrêmes. A cause de leur grande vulnérabilité, les personnes âgées doivent faire l’objet d’une grande vigilance. Comment les protéger des fortes chaleurs ?

La canicule se définit comme un épisode météorologique où les températures restent anormalement élevées pendant au moins trois jours. L’épisode caniculaire peut entraîner un coup de chaleur ou hyperthermie : le corps n’arrive plus à se refroidir après avoir été exposé trop longtemps à une forte température et le risque majeur est un arrêt cardiaque. Zoom sur le dispositif mis en place, le Plan canicule, et sur les astuces pour protéger les plus exposés, les personnes âgées.

Senior Canicule

Plan canicule : les mesures gouvernementales de lutte contre la canicule et de protection des personnes à risque


Depuis la canicule dramatique de l’été 2003 (près de 20 000 morts), l’Etat prend chaque année des mesures de prévention et de solidarité, appelées « Plan canicule » : ce plan a pour vocation de prévenir et lutter contre les conséquences sanitaires d’une canicule. Ainsi le Plan canicule 2019 est activé du 1er juin au 15 septembre 2019.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place plusieurs mesures de prévention :

- Des mesures de protection sont renforcées pour les personnes à risque hébergées dans un établissement (maison de retraite, Ehpad, hôpital, etc).
- Les mairies ont l’obligation de tenir un registre des personnes à risque, fragiles ou isolées. En cas de coup de chaleur, ces personnes sont localisées facilement et bénéficient d’une aide. Les mairies doivent également informer les séniors des lieux réfrigérés mis à leur disposition dans la commune.
- Grâce au recensement des personnes à risque, des services de soins et d’aide à domicile sont mis en place. Un service d’appels gérés par des bénévoles permet de prendre quotidiennement des leurs nouvelles et de s’assurer qu’elles vont bien.
- L’alerte canicule est donnée sur la base de l’évaluation de Météo-France et de l’Institut de veille sanitaire (InVS).
- Un dispositif d’information et de prévention est mis en place à destination du grand public (par campagne publicitaire), mais aussi des professionnels et établissements de santé.

Il existe quatre niveaux de vigilance contre la canicule :

- Niveau 1 (vert) : la veille saisonnière est annoncée par la carte de vigilance verte de Météo-France.
- Niveau 2 (jaune) : le pic de chaleur ou épisode persistant de chaleur est annoncé par la carte de vigilance jaune de Météo-France. Il annonce la forte probabilité d’arrivée d’une canicule de niveau 3.
- Niveau 3 (orange) : l’alerte canicule est donnée par la
la carte de vigilance orange de Météo-France. La température atteint alors les 34° en journée et ne repasse pas sous la barre des 20° la nuit pendant au moins 3 jours consécutifs.
- Niveau 4 (rouge) : la canicule extrême est annoncée par la carte de vigilance rouge de Météo-France. Elle est à la fois intense et longue. La mobilisation pour veiller sur les séniors est maximale.

A partir du niveau 3, plusieurs mesures sont appliquées :
- Les séniors doivent être regroupés dans des pièces où la température est fraîche. Ils doivent être hydratés régulièrement par le personnel en charge de les assister.
- Les personnes âgées ou handicapées isolées sont visitées à leur domicile par le personnel des communes ou par des bénévoles.
- L’Etat diffuse dans les médias locaux des messages de prévention.

Lutte contre la canicule : nos conseils prévention et aide aux personnes âgées pour échapper aux coups de chaleur


Garder son domicile frais pendant une canicule

La règle est simple : fermer les volets, stores et rideaux exposés au soleil dès que la température extérieure est supérieure à la température de votre logement. A l’inverse, dès que la température extérieure baisse, ouvrir les fenêtres et faire de courants d’air, notamment la nuit.

Pour améliorer son confort, s’équiper d’un ventilateur : pour plus d’efficacité, placer un linge humide ou un bol d’eau glacée devant afin de créer une brise fraîche dans la pièce.

Si le logement reste une fournaise en plein journée, il est conseillé de passer plusieurs heures par jour dans des endroits climatisés : cinéma, musée, bibliothèque, galerie commerciale, grande surface, etc.

Boire régulièrement en cas de fortes chaleurs pour éviter les risques de déshydratation

Comme la sensation de soif diminue chez les personnes âgées, il faut les sensibiliser à la nécessité de boire très régulièrement de l’eau : jusqu’à 10 verres (soit 1,5 litre) d’eau par jour au rythme de un par heure permet d’éviter les risques de déshydratation. L’eau reste en effet le meilleur désaltérant. Les eaux minérales riches en calcium et/ou magnésium sont les plus recommandées. En revanche, il faut éviter l’alcool, les sodas, les jus de fruits – des boissons riches en sucre -, ainsi que le café aux propriétés diurétiques. Parallèlement, il est conseillé de manger en quantités suffisantes.
Verre d eau

Rafraîchir son corps pour éviter les coups de chaud

En vieillissant, les personnes âgées deviennent moins sensibles à la chaleur et transpirent moins. Il faut qu’elles s’humidifient régulièrement en journée : bain frais, douche, brumisateur ou linge humidifié à appliquer sur le visage, la nuque, les épaules, les avant-bras, les jambes.

Limiter les sorties pendant les vagues de chaleur

Les heures les plus chaudes de la journée se situent entre 11 h et 16 h. Il faut privilégier les sorties tôt le matin ou en début de soirée. Et passer le plus de temps possible à l’ombre plutôt qu’au soleil.

Eviter les activités physiques en plein cagnard

Une clôture à réparer ? Un potager à entretenir ? Une marche prévue avec des amis ? Mieux vaut reporter toutes ces activités physiques car elles peuvent être dangereuses pour la santé par fortes chaleurs.

S’habiller léger en cas de coup de chaleur

Des vêtements amples et de couleur claire ainsi qu’un chapeau sont recommandés. Privilégier les vêtements en lin ou coton car ils sont légers et laissent passer l’air et la transpiration.

Coup de chaleur et symptômes chez les séniors : comment les reconnaître ?


Les signes d’un symptôme de coup de chaleur

Plusieurs symptômes permettent de déceler les signes de déshydratation chez les personnes âgées :

- Faiblesse, fatigue ;
- Sécheresse des muqueuses de la bouche ;
- Maux de tête, étourdissements, vertiges ;
- Nausées, vomissements ;
- Soif très importante ;
- Trouble de l’attention ou de la conscience, confusion ;
- Baisse de la tension ;
- Fièvre supérieure à 38,5° ;
- Agitation nocturne.

Déshydratation et coup de chaleur : comment réagir ?

En cas de déshydratation avérée, agissez très vite :
- Hydratez la personne en la faisant boire.
- Refroidissez sa température corporelle en lui faisant prendre une douche tiède ou en la recouvrant de linges mouillés.
- Appelez immédiatement un médecin pour savoir si un traitement médical doit être entamé. Si la personne est inconsciente, appelez le SAMU au 15.


Lire aussi « Canicule : obligations de l’employeur, droits du salarié »

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Découvrez nos autres offres

AvoCotés est une marque d’ADLP Assurances. Les informations que vous nous communiquez sont traitées par ADLP Assurances, responsable de traitement et titulaire de la marque AvoCotés, principalement aux fins de traitement de votre demande, d'études marketing et statistiques dans le but de vous fournir les offres les plus adaptées et pour recevoir ses meilleures offres par téléphone et/ou par courrier postal (sauf opposition de votre part) et/ou par courrier électronique (si vous l’avez expressément accepté). Pour ne pas être démarché téléphoniquement, vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel pour ne pas être démarché par téléphone par des professionnels avec lesquels vous n’avez pas de contrat en cours. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant, ainsi qu’un droit à la limitation et un droit d’opposition à leur traitement ou à leur cession à des tiers que vous pouvez exercer en Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Pour en savoir plus sur notre Politique de Données Personnelles et Cookies, cliquez ici.

Les contrats AvoCotés Protection Juridique n° M0 015 902 sont des contrats d’assurance souscrits par ADLP Assurances, SAS au capital de 4 751 972 €, immatriculée au RCS de Bobigny sous le numéro 799 342 118, dont le siège social est sis 3 rue Henri Rol Tanguy 93100 Montreuil, immatriculée en tant que courtier à l’ORIAS sous le n°14001699 (www.orias.fr), auprès de CFDP ASSURANCES ,SA au capital de 1.600.000 €, ayant son siège social 62 rue Bonnel 69003 Lyon, immatriculée au RCS de LYON sous le numéro 958 506 156. Entreprises régies par le Code des Assurances et soumises au contrôle de l’ACPR, Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75436 Paris Cedex 09. Garantie financière et assurance responsabilité civile professionnelle conformes aux articles L.512-6 et L.512-7 du Code des Assurances.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici